Carnet

Pour être honnête, je blogue peu. La ligne éditoriale est, en gros : des créations (dessin, bijouterie, écriture), du développement web (à ce jour, un retour de conf, un script bash et un peu de CSS), des critiques de bouquins, de l'humeur (ça dépend™)…

Tout Articles Notules

Notules : petites notes, petits brouillons, humeur et pensées nécessitant de sortir mais pas forcément sous la forme d'un article construit.

Je viens de découvrir que l'extension Stylus pour Firefox a une option de synchronisation avec un webdav. Donc je peux transférer via mon serveur Nextcloud mes 50 styles persos sur toutes mes machines, dont le téléphone 🥲 Joie, bonheur, félicité !

Notons que les espaces dans le chemin doivent être remplacés par %20, j'ai bieeeen galéré avant de comprendre ça.

Permalien

Les chats n'ont pas eu de croquettes hier soir. D'après notre envoyé sur place, les gamelles étaient vides. Des témoins affirment n'avoir pas vu de chats et que c'est pour ça que les gamelles n'ont pas été remplies. Les forces de police vont investiguer sur le sujet. *inspiration bruyante* Mais les croquettes existent-elles réellement ? C'est ce que nous allons voir aujourd'hui avec notre invité, Jean-Paul Chartre, écrivain, essayiste et phélinosophe, Jean-Paul Chartre bonjour.

Permalien

Le cerveau et ses contradictions… Cela fait une petite semaine que j'ai une sorte d'angine, qui ne fait pas grand chose à part me faire tousser, et dernièrement m'enlève un peu ma voix.

Et donc ?

Et donc depuis avant-hier j'ai envie de chanter. Tout le temps. (le fait d'écouter les épisodes « Et si on chantait ? » de La Série Documentaire de France Culture n'y est sans doute pas étranger)

Le Libera me du Requiem de Fauré (mon morceau préféré de tous les temps, je prépare un article sur le sujet), Mado kara mieru de Christopher Tin, ou bien Deep river, bref toutes ces musiques que j'aime et qui, d'un coup, poppent dans ma tête et exigent de sortir.

Ceci passera aussi. Mais ceci m'agace un peu 😛

Permalien

La chatte : *weeeeeeee*
Moi : hey, attends, je vais te désexciter, moi, tu vas voir, tu vas émettre des photons !
La chatte : ??
Moi : *se rassoit pour vérifier si c'est correct, parce que c'est important de s'assurer que les bêtises sont scientifiquement sourcées et est-ce que c'est fluorescence ou phosphorescence déjà ?*
La chatte : ???
Moi : oh tiens j'avais oublié mais le beurre de cacahuètes éclairé par un laser émet de la lumière fluorescente
La chatte : ???? mais joue avec moi bordeeeeel

(mon cerveau, mesdames et messieurs)

Permalien

Je jette un œil par-dessus l'épaule de l'Amoureux pendant qu'il joue à SteamWorld Heist. Il me montre des éléments de l'inventaire, et un objet m'intrigue. Ça ressemble à un cerveau dans de la glace. Voilà la fiche de la chose :

Céphalée parfum vanille ; Chapeau ambassadeur ; Un testament présumé de la gloutonnerie des races d'antan, la légende veut que cette condition apparaisse lorsque l'on mélange trop de chaudoudoux et de froipiquants. Cet article est toutefois très utile pour vous aider a garder votre cool dans les situations les plus chaudes. Il peut également être utilisé pour refroidir vos boulons durant l'été.

Et là je perds les pédales. « Hiiiiiii des chaudoudoux et des froipiquants hiiiii je sais pas qui a traduit mais c'est une personne de bon goût hiiiiiii. » (à peu près)

Parce que oui, les chaudoudoux et les froipiquants, ça n'est pas bien souvent que j'en croise : ils viennent du livre Le conte chaud et doux des chaudoudoux de Pef. Ce livre fait partie de mon enfance, et je me sens souvent un peu seule quand j'en parle 😅

À noter que la version en anglais n'a pas la même références 😄 de ce que je comprends c'est plutôt une référence au rappeur Vanilla Ice.

Brainilla Ice (Ice Baby); Ambassador Hat; A deliberate pointer to a well-known and dreaded Shiner condition, deriving from excessive mixin' of the hotsies and coldsies. Makes for both a visualization of the problem per se, and a pretty good reminder to keep your cool. Can also double as a popsicle on a boiling summer day, though it might be hard to swallow.

Permalien

En ce moment, je "joue" avec NVDA, un lecteur d'écran, pour m'améliorer pour de vrai en accessibilité numérique.

Le synthétiseur de Microsoft (Speech API) est agréable à l'écoute, il fait "naturel", par contre ne sait pas jongler avec les langues, et donc ne change pas quand il rencontre un attribut lang, ce qui est pas extra. "Android" prononcé "Endroit", c'est… heu, voilà. Et ça ne reconnaît pas "etc" (ça prononce "ète").

Le synthétiseur eSpeak NG est, lui, capable de ça, mais… ouch, que c'est difficile à écouter, c'est haché, c'est synthétique, quoi. Moche à mes oreilles – mais c'est peut-être juste une question d'habitude.

J'ai encore beaucoup à apprendre mais c'est passionnant de se plonger dedans.

Permalien

Jour de grève. Aujourd'hui je ne vais pas manifester, mais je participe aux communs quand même ! Deux heures de balade tranquillou dans mon quartier, seule avec mon téléphone en mode GPS, et StreetComplete. J'ai rempli 120 quêtes, ça va, bon rythme.

En quelques mots, StreetComplete est un logiciel (pour Android, mais il existe peut-être pour d'autres OS) qui permet d'améliorer OpenStreetMap, en enrichissant sa base de données sur le revêtement des chemins, l'éclairage, les poubelles publiques, les passages piétons ("Y a-t-il un îlot ?" "Y a-t-il un revêtement podotactile ?", etc). C'est plutôt simple, ludique, et – mais est-ce vraiment un avantage 🥲 ? – il y a beaucoup de quêtes (de tâches à effectuer).

À noter qu'il faut un compte OpenStreetMap pour jouer – c'est logique mais mieux vaut le préciser.

Permalien

En fait, le format JSON, qui n'accepte pas les commentaires, c'est la pire des idées pour des fichiers de configuration, non ? Un fichier de conf', c'est quelque chose où on peut vouloir expliquer les choses, les choix faits, éventuellement les possibilités pour d'autres choix, et quoi de mieux qu'un commentaire ?

(oui, je sais que les commentaires n'ont pas la cote ces temps-ci, notamment dans l'univers Symfony, où on semble considérer que si un commentaire est nécessaire c'est que le code n'est pas clair, ça se discute, hein (et on m'a sorti l'argument "Oui mais si un dev futur change le code mais pas le commentaire ?" "Bin tu le pourris à la revue de code", aurais-je voulu répondre, mais je n'y ai pas pensé sur le coup ("Avec une mâchoire d'âne", c'est tellement mon motto, et mon mode de fonctionnement, les réparties arrivent tellement tard… mais je digresse, fermons cette, heu, ces parenthèses)))

Permalien

Épiphanie : je dis la fameuse réplique du Tentacule Pourpre de manière erronée depuis toujours…

C'est "I feel like I could... like I could... like I could... TAKE ON THE WORLD!!". Alors que j'ai toujours dit "take over the world".

Je suis rouge (pourpre) de honte.

Image du tentacule pourpre brandissant ses bras vers le ciel

Permalien